Ajami est un quartier de Jaffa, en Israël, où cohabitent Juifs, Musulmans et Chrétiens. Nasri, 13 ans, son grand frère Omar, arabes israéliens, et toute sa famille sont en danger depuis que leur oncle a tiré sur un membre important d’une autre famille. Omar peine à trouver une solution pour réparer ce drame. Malek, un jeune réfugié Palestinien, travaille illégalement en Israël pour financer l’opération que sa mère doit subir. Binj, palestinien, rêve d’un futur agréable avec sa petite amie juive. Dando, policier juif, ne désire qu’une chose : se venger de la mort de son jeune frère

Film sur les destins croisés des Juifs, des Musulmans et des Chrétiens dans cette ville déchirée, sorte de polar noir où les clans font la loi, où l’agressivité et la violence finissent par des crimes de sang. Une vie où l’amour entre communautés reste interdit et forcément clandestin, parce-qu’il est Palestinien, parce-qu’elle est Chrétienne, soumise à dure loi du Patriarcat et au risque d’être définitivement reniée…

Des êtres en souffrance qui ne connaissent que la survie, entre violence et agressivité, un film réaliste et très fort, un conflit sur lequel les deux cinéastes posent le même regard : une lueur d’espoir…

Réalisateurs : Premier long-métrage du tandem YaronYani et Scandar Copti, un cinéaste israélien et un cinéaste palestinien.

Avec Shakir Kabaha, Ibrahim Frege, Fouad Habash,