Le Caire, Alexandrie, Tel Aviv, Beyrouth, Damas, Alep, Palmyre… Dans un monde déchiré, ces cités ont un héritage commun en partage, la musique arabe classique. De Paris, Florence part en Orient à la rencontre de la part ignorée et occultée de son histoire. La route et la quête se transforment au gré des rencontres qui la ponctuent : des musiciens surtout, qui sont aussi des poètes et des visionnaires de cette histoire de l’Orient qu’ils ont transportée et véhiculée dans les sonorités de leurs voix, les mélodies de leurs chants, les rythmes de leurs mains.

 

bande annonce : Le blues de l’orient