Magic men (en hébreu « le fils de dieu ») 2013, de Guy Nattiv et Erez Tadmor

 

avec Makram J. Khoury, Zohar Srauss, Ariane Labed, Vangelis Mourikisj

 

Bande annonce MAGIC MEN

Un vieil homme grec survivant de l’Holocauste et son fils, un rappeur hassidique, s’embarquent pour un voyage en Grèce, à la recherche d’un vieux magicien  qui l’a sauvé des Nazis. Ce périple jalonné de rencontres absurdes va les amener à une confrontation finale.

 

 

Un voyage à travers les paysages magnifiques de la Grèce actuelle. Un vieux juif grecque revient dans le pays de son enfance pour rechercher l’ami qui l’a sauvé. Il y fait des rencontres surprenantes,  y compris avec son fils, musicien, rappeur devenu religieux avec lequel il a rompu tous les liens et qui se retrouve missionné pour accompagner son père durant ce voyage..

Les grands-pères  polonais des deux réalisateurs ont essayé de retrouver les personnes qui les avaient aidés à survivre. Ils ont donc effectué un voyage en Pologne sur leurs pas et ensuite ont rapidement écrit  le script du film qu’ils ont situé en Grèce, sur les conseils d’un producteur,  car la Pologne leur semblait un pays « trop déprimant».

La lenteur singulière de ce film  permet aux deux réalisateurs de développer deux beaux portraits d’hommes et le silence semble en être le héros principal.

Makram J. Khoury, (Ophir pour le meilleur acteur 2013), acteur d’origine arabe chrétienne, campe merveilleusement ce vieux juif un peu décalé….